Claes Oldenburg : 

 les années soixante

30 octobre 2012 – 17 février 2013

Claes Oldenburg

CLAES OLDENBURG
Claes Oldenburg dans son studio de New York, 2011
Photographie : Jürgen Frank, © mumok/Jürgen Frank

BIOGRAPHIE

1929 Naissance à Stockholm. Ses parents étaient Sigrid Elisabeth Lindforss et Gösta Oldenburg, attaché diplomatique auprès du Consulat de Suède à New York.

1933 Les Oldenburg s’établissent à Oslo, où ils resteront jusqu’en 1936.

1936–45 La famille s’installe à Chicago, où Gösta occupe dans un premier temps la charge de consul puis plus tard, celle de consul général, jusqu'à sa retraite en 1959.

1946–50 Claes Oldenburg termine ses études de baccalauréat à la Latin School of Chicago et se spécialise en art et littérature anglaise à l'Université de Yale.

1950–52 Il assiste à des cours du soir – puis plus tard de jour – à l’Art Institute of Chicago, tout en travaillant comme apprenti-journaliste au City News Bureau.

1953 Première exposition publique collective au Club St.Elmo, Chicago.

1955 Il quitte l’Art Institute of Chicago ; il expose ses dessins au 1020 Art Center. Pour gagner sa vie, il travaille dans le département de musique d’une librairie et comme illustrateur de la revue Chicago.

1956 Oldenburg s’établit à New York.

1958 Dans la ferme de George Segal à New Brunswick il fait la connaissance d’Allan Kaprow et d’autres artistes associés à la Hansa Gallerya.

1959 Tom Wesselmann et Marc Ratliff contactent Oldenburg pour organiser une manifestation en mai dans le sous-sol de la Judson Memorial Church. Oldenburg démarre sa longue pratique de collectionner des « Ray Guns » (pistolets laser).

1960 Interprétation dans la Judson Gallery de la série de performances intitulée Ray Gun Spex, qui inclut les Instantanées de la Ville (Snapshots from the City) d’Oldenburg et leur « environment » La Rue (The Street). Il se marie avec Pat Muschinski (connue par la suite sous le nom de Patty Mucha).

1961 À la fin de l’année, l’artiste loue un établissement dans la East Second Street de Manhattan où il inaugure l’installation Magasin (The Store), qui peut être visitée pendant deux mois.

1962 Dix performances sont organisées dans le Magasin (The Store) de février à mai. Durant l’été, Oldenburg transforme The Store en un spectacle à la Green Gallery. Il crée d’immenses sculptures molles en toile et les œuvres en plâtre et peintes à l’émail pour le studio du Magasin.

1963 Oldenburg quitte New York, attiré par les premiers balbutiements de Los Angeles comme scène artistique. Il travaille sur l’ « environment » intitulé Ensemble de chambre à coucher (Bedroom Ensemble), qui sera présenté dans la Sidney Jannis Gallery l’année suivante. Il commence à développer le thème du Foyer.

1964 Il revient à New York. Il est sélectionné pour participer à une manifestation collective qui représentera les Etats-Unis à la Biennale de Venise. Il voyage à travers l’Italie et travaille à Paris pour une exposition qui est organisée dans la Galerie Ileana Sonnabend.

1965 Oldenburg crée les premiers dessins du Musée d'art populaire, n.y.c. (Museum of popular art, n.y.c.) postérieurement le Musée Souris (Mouse Museum), et ébauche ses premières propositions de monuments urbains inspirés d’énormes objets tridimensionnels.

1966 Le Moderna Museet présente sa première grande exposition avec des œuvres qui datent de 1963 à 1966. Oldenburg présente sa dernière performance des années soixante, même si plus tard, en 1985, il créera encore « Il Corso del Coltello » en collaboration avec Coosje Van Bruggen à Venise (Italie).

1969 Le premier monument « réalisable », Bâton de Rouge à Lèvres (ascendant) sur véhicule à chenille [(Lipstick (Ascending) on Carterpillar Tracks)] est commandé par un groupe d’élèves en architecture de Yale.

1972 Création de la première structure du Musée Souris pour la Documenta 5 de Kassel. L’extérieur diffère de celui créé en 1977, la forme de la souris pouvant désormais être observée aussi depuis l’extérieur.

1975-76 Il commence à collaborer avec l’historienne d’art, sculptrice et critique Coosje van Bruggen, sur des projets à grande échelle pour des espaces publics. Dans les décennies suivantes, ils créent ensemble d’importants monuments qui peuplent des paysages urbains et des collections muséales du monde entier.

1977 Il se marie avec Van Bruggen. Le Musée Souris, avec sa forme extérieure actuelle, voyage dans différents pays.

1985 Oldenburg et Van Bruggen imaginent la performance « Il Corso del Coltello » avec Germano Celant et Frank Gehry, pour laquelle ils créent la Barque-couteau 1 (Knife Ship 1), un grand couteau suisse à moteur avec des rames pour naviguer sur les canaux de Venise.

2009 Décès de Coosje van Bruggen.

2012 Inauguration au mumok (Vienne) de l’exposition Claes Oldenburg : Les années soixante, qui voyage à Cologne, Bilbao, New York et Minneapolis.

Mécènat

×

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation. Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de cookies.